Shanghai J4. Une longue marche.

Publié le par joe

Vue sur le Bund, depuis le quartier de Pudong, le 25 juillet.

Jeudi 26 juillet. Direction le temple de Longhua, au sud de la ville, plus modeste mais plus étalé que le temple du Bouddha de Jade.

Je hèle un taxi. La voiture pile juste devant un bus, manquant de provoquer un accident. Le chauffeur porte des gants blancs. Quand je lui indique ma destination sur le plan du Lonely Planet, il secoue la tête. Il ne veut pas ? Il ne connaît pas ? Je sors. Près d'un ensemble d'habitations réduit à l'état de gravats, une vingtaine de personnes essaient de récupérer des objets, qu'elles entassent dans les remorques à l'arrière de leurs vélos.

Je remonte vers le nord grâce à un autre taxi. Je m'arrête à proximité de la station de métro Xujiahui et de vastes centres commerciaux. Il y a un espèce de Surcouf chinois, dont le haut de l'entrée est barrée d'une publicité pour le jeu en ligne World of Warcraft. Sur plusieurs étages, des jeunes, entre 20 et 30 ans, s'activent au milieu du matériel informatique. Et certains dorment, la tête entre les bras croisés sur leurs bureaux.

Pause dans un cinéma climatisé. Transformers en VO. Rafraîchissement du corps, ramollissement des neurones.

Puis, ma plus longue marche à travers Shanghai pour rentrer à l'Astor Hôtel.

Je m'arrête en chemin pour manger dans un Ajisen Ramen, une délicieuse chaîne de fast-foods à base de cuisine japonaise. J'ai envie d'essayer tous les plats.

Dans le vieux centre de Shanghai.

Publié dans Dix jours en Chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article