Shanghai J3. Le vertige des hauteurs.

Publié le par joe

Probably made in China, en haut de la tour Jin Mao.
Mercredi 25 juillet. Après le petit déjeuner à l'hôtel, je reste trois heures entre le lit et les toilettes
à me vider les intestins et à me tenir le ventre. Je passe mentalement en revue tous les aliments que j'ai absorbés ce matin, et même hier soir. Je mets en cause l'eau du robinet, qui, lorsqu'elle s'écoule dans la baignoire, a une teinte jaunâtre.

Un touriste m'a fait remarquer qu'avec le bruit de succion que certains Chinois font en mangeant leurs nouilles, Björk pourrait faire tout un album.

Visite du Temple du Bouddha de Jade, dans le nord de Shanghai. Au premier étage d'un bâtiment, la sculpture qui donne son nom au lieu : un magnifique bouddha presque translucide, on a limpresssion qu'on pourrait plonger la main dans cette pierre et sentir une matière tantôt dure, tantôt visqueuse. Et le bouddha continuerait de sourire pendant qu'on explorerait ses entrailles.

Le Temple du Bouddha de Jade

Comparé aux figures religieuses dans le Temple, dont les visages présentent un éventail d'expressions (serein, rigolard, menaçant, apeuré, aimant...), je pense à la représentation du Christ sur sa croix. Lui, il fait peine à voir.

L'après-midi, je me rends de l'autre côté du fleuve Huangpu, en empruntant un tunnel destiné aux touristes. Enfermé dans une capsule avec un couple de vieux Chinois, je traverse le lit de la rivière en son et lumière : lasers, néons, stroboscopes. 

Le tunnel sous la rivière Huangpu.

Un show futuriste-kitsch de quelques minutes.

De l'autre côté, le quartier de Pudong, avec ses gratte-ciels. Ascenseur dans la Jin Mao Tower, l'une des plus hautes tours de Chine (421 m). A l'intérieur, vue plongeante sur le lobby de l'hôtel Hyatt, à l'extérieur, je vois des ouvriers travailler sur le gratte-ciel d'en face. Sur une des jumelles, un petit malin a collé l'étiquette "Probably made in China".

La Pearl Tower

Je marche le long de la rivière Huangpu, à la recherche d'un moyen d'atteindre l'autre rive. Orange pâle, le soleil descend sur la ville. Après m'être renseigné auprès d'un jeune employé de MacDo à l'aide du G'Palémo du Guide du Routard, je trouve le ferry, vers le Sud. Quinze minutes plus tard, retour dans le Bund, en face. A côté de l'embarcadère, je dîne dans un boui-boui. Des pâtes, des champignons, du boeuf et du riz. C'est bon.

Joe.

Publié dans Dix jours en Chine

Commenter cet article

Dahlia 07/08/2007 16:06

Raaaah ce violet sur le photomontage du milieu, raaaah je craque. La dernière aussi, follement indus, j'avoue ^^

joe 07/08/2007 18:11

Yo Dahlia, heureusement qu'il y a Julien pour les photomontages. Sur la dernière photo, un chantier comme il semble y en avoir beaucoup dans Shanghai. Par ailleurs, j'étais pas trop rassuré par les échaffaudages en bambou dans certaines rues.