Pékin J+1. Les films dans l'avion.

Publié le par joe

Une rue de Pékin.


Jeudi 2 août. Retour vers la France.  J'ai oublié de parler des mascottes des Jeux Olympiques 2008 présentes un peu partout dans Pékin, mais les J.O., ça me gonfle. Dans l'avion, je lis La Horde du contrevent d'Alain Damasio, en zieutant (sans le son) les trois films diffusés. 

Rob-B-Hood. La copie est mauvaise, l'image ne cesse de sauter, mais ce que j'en entraperçois m'a l'air pas mal du tout. Soit une comédie hong-kongaise avec Jackie Chan, qui incarne un truand chargé de kidnapper un bébé. Même sans le son, on comprend la plupart des gags (la scène du nourrisson passé au lave-linge m'a surpris), et c'est agréable à regarder avec ces cascades et bastons qui s'enchaînent bien. Jackie Chan est épatant, il a un sens incroyable du rythme, comme Buster Keaton dans un film d'action. Réalisé en 2006, Rob-B-Hood n'est pas (encore?) sorti en France.

Hero. Quand je l'avais vu en 2003, ce long-métrage chinois m'avait déjà paru pénible. Bah j'ai pas changé d'avis. L'esthétique maniérée et pompeuse de Hero plombe les scènes d'action, le ralenti est utilisé jusqu'à écœurement et le jeu des (bons) acteurs se résume à une addition de regards perdus dans le vague.

The Astronaut Farmer. Un film américain sur l'histoire d'un brave type (Billy Bob Thornton) qui veut partir un peu plus près des étoiles. D'après ce que j'ai compris, des habitants de son patelin le prennent pour un barge, mais son rêve il y croit très fort, sa famille soutient ce doux-dingue de papa, il se fait livrer une fusée dans sa ferme, il fait la une des médias, puis il a les autorités au cul, et puis il décolle, a de légers soucis en orbite, mais revient sur Terre et tout finit bien qui finit bien. Voilà... Plus la peine d'aller voir The Astronaut Farmer si jamais il atterrit par ici.

Joe

Publié dans Dix jours en Chine

Commenter cet article

Tchang 22/08/2007 17:39

Bonjour vénérableMonsieur Joe. Avez-vous lu "René Leys" de Victor Segalen ? Si non, honorable Monsieur Joe, je crois que cette oeuvre vous intéresserait. J'espère que vos ailes vous guideront la prochaine fois jusqu'au Port parfumé, que vous n'avez pas vu et c'est bien dommage.Bien à vous.Votre dévoué,Tchang

joe & julien 26/08/2007 16:38

Pas lu. Mais je prends note. Merci.

SysTooL 22/08/2007 10:54

Ah ces films dans l'avion, tout un programme... enfin! Je dis ça mais j'ai jamais pris de vol transcontinental :-) SysTooLPS : Merci du passage pour THE NATIONAL