« Rec » fait peur là où ça fait mal

Publié le par joe

Pur film de genre, Rec fait peur. Huis-clos dans un immeuble, des couloirs obscurs, une cage d'escalier plongeante, des recoins mortels. Chasse à l'homme dans les appartements.  Il fait trop noir, il y a des bruits furtifs et des menaces muettes. Rec, film espagnol, porte la marque des bons films d'horreur. Tout ce qu'on peut imaginer ne serait jamais pire que ce qu'on veut bien nous montrer.
Une caméra ne cesse de tourner, c'est celle de l'homme qui accompagne une journaliste, c'est le film. La journaliste fait un reportage sur les pompiers. Elle les suit dans une intervention nocturne, qui vire mal. Banalité des habitants, chacun pour sa peau, appartements vidés peu à peu de leurs occupants.
Rien de nouveau sous la lumière blême des films à pétoche, mais Rec remplit bien son contrat. Si l'on peut comparer sa mise en scène à Blair Witch Project, c'est plutôt du côté de l'excellent The Descent qu'il faut classer Rec : unité de temps (une nuit), de lieu(une grotte/un immeuble) et d'action (comment -s'- en sortir).

Publié dans C'est tout vu !

Commenter cet article

Shin 10/06/2008 12:28

Bonjour,J'ai pour ma part été un peu déçu par ce film. Il est assez efficace dans son genre, mais manque quelque peu d'ambition. À dire vrai, j'attendais plus de Jaume Balaguero. La suite mise en chantier devrait sûrement corriger les maladresses de celui-ci.Mon avis est plus détaillé ici : http://shin.over-blog.org/article-19171425.htmlAmicalement,Shin.

klak 08/05/2008 13:35

bordel moi j'ai flippé et je crois que le pire était la vision du grand machin squelettique en mode nocturne, bizarrement un des rares moments silencieux du film, ou la peur est étouffée

joe 11/05/2008 11:33


Je refaisais mes lacets à ce moment-là :)


G.T. 07/05/2008 19:36

Très efficace, ce film... même si j'ai trouvé qu'il mettait un peu de temps à démarrer (mais la dernière demi-heure est totalement halettante...), et l'héroïne est un peu gonflante (on pourrait tout de même faire des films d'horreur avec des filles qui ne passent pas leur temps à hurler, non ?)Très bon film, tout de même, mais j'ai préféré Cloverfield, dans le genre "film d'horreur avec caméra à la main"... et Blair Witch reste la référence du genre, pas encore dépassé. Par contre, je trouve que dans Rec, contrairement à ce que tu réponds à "Gromovar", le type qui "continue à filmer alors que sa vie est en jeu" est plus crédible que dans les autres, parce que lorsque ça devient vraiment très critique, ils sont dans le noir, et ils ont besoin de la lumière de la caméra pour voir, puis, lorsque celle-ci se casse, il leur faut la vision infra-rouge pour se repérer dans le noir total...

joe 11/05/2008 11:32



Le rôle de la fille qui crie dans les slasher movie. Ç'aurait pu être pire dans Rec, elle finit pas à moitié dénudée.
Blair Witch m'a fait flipper grave. On voit rien ? Justement.



Gromovar 03/05/2008 13:07

En fait oui, j'ai sursauté deux fois ce qui ne m'était plus arrivé dans un film d'horreur depuis des années. Je ne regrette pas de l'avoir vu même si au visionnage les mouvements de caméra me gonflaient.

joe 11/05/2008 11:28


Ah quand même. Mais j'ai l'impression que ton pétochomètre s'est émoussé.


Gromovar 29/04/2008 07:02

Vu hier soir. Les personnages sont très bien vus et leurs réactions crédibles. En revanche, le parti-pris direct-vidéo est quand même un peu pénible, Cloverfiels était beaucoup mieux réussi d'un point de vue visuel.

joe 29/04/2008 22:58


Mais as-tu flippé Gromovar ? Comme pour Cloverfield, il faut accepter le postulat de l'invraisemblance. Comment un type peut-il garder sa caméra à la main alors qu'il est menacé de mort ? Avec
des aliens/zombies aux fesses, j'aurais vraiment autre chose à faire que de filmer pour la postérité et pour Youtube.