Les gestes qui sauvent

Publié le par joe

Le week-end dernier, je cherchais dans un Monoprix parisien de quoi envelopper un cadeau. J'étais sur le point d'acheter du papier-cadeau Hallmark. Devant la caisse avec mon tube dans la main, j'ai vu un énorme carton rempli de rouleaux de papier-cadeau, de la marque Rythm, avec un slogan équivoque sur  l'étiquette : "L'art d'emballer". Sur cette même étiquette, le logo de l'Unicef et le visage souriant d'une enfant noire. A sa gauche, on peut lire : "Un rouleau acheté = un enfant sauvé*". J'ai regardé tous les rouleaux qui dépassaient du carton. Ça faisait peur. J'en ai saisi un, j'ai reposé celui que j'allais payer.

Publié dans Vie privée

Commenter cet article