Je me suis perdu "Boulevard des disparus"

Publié le par joe

Boulevard des disparus, d'Andrew Weiner.
C'est pas faute de m'être aventuré loin dans ce Boulevard des disparus, mais je préfère rebrousser chemin. A force de phrases adressées aux narrateur [et aux lecteurs perdus] du genre "T'as pas besoin de savoir", "On t'expliquera en temps voulu", "Pourquoi chercher à comprendre?", j'ai pris la dernière interrogation au mot, et j'ai refermé le bouquin.  Si seulement il y avait un peu de style dans ce roman, j'aurais peut-être franchi les environs de la page 273. Mais bon... J'ai tellement d'autres livres qui attendent sagement en pile que je peux bien m'épargner une ou deux heures d'ennui supplémentaire. Ça commençait pourtant bien : un pastiche de roman noir (un détective sur les traces d'un homme disparu) et une ambiance à la Dark City (ce qui vous entoure n'est qu'un simulacre). Mais la vérité, pour se faire attendre, a besoin d'une recherche passionnante. Ce qui n'est pas au programme de Boulevard des disparus, écrit par Andrew Weiner. Donc, je passe.

Joe

Publié dans Fan de SF

Commenter cet article

Dahlia 18/07/2007 09:48

Ambiance dark city en plus? Quel dommage... Allez une autre chronique, vite :p

joe 19/07/2007 22:02

Hélas, je manque de temps pour lire en ce moment. [Edit : Non, en fait je suis fatigué]