"The Descent" dans les entrailles de la Terre

Publié le par joe

Vu dans des conditions idéales : recroquevillé sur un canapé, dans l'obscurité, seul... The Descent est non seulement à dégoûter de la spéléologie, comme Open Water de la plongée sous-marine, mais c'est surtout un bon film d'horreur, qui ménage bien ses effets du début à la fin. Loin du teenage movie, ce long métrage britannique et claustrophobe provoque une angoisse exaltante au fur et à mesure qu'un groupe de six copines s'enfonce dans une grotte perdue dans la nature.  Ses atouts : des personnages bien écrits, une photo magnifique et une mise en scène assez sobre. Au bout de ce tunnel gore et sombre, l'humanité face à ses limites, et le deuil.

 

Publié dans Séance de rattrapage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article