"La Môme" ou la Piaf pathos

Publié le par Joël

Un monument français m’est tombé dimanche soir sur le coin de la gueule. Et si c’était la tour Eiffel, que ça ne m’aurait pas fait plus mal. C’est La Môme, du réalisateur Olivier Dahan, c’est son Edith Piaf déglinguée. C’est vrai que la pauvre fille, elle en a connu des vertes et des pas mûres. Alors Dahan, il a pas lésiné sur le mélo. Edith est pas vernie. Edith est junkie. Edith a été élevée chez les putes. Edith, elle est à l’agonie. Edith porte des robes noires. Edith perd son Marcel. Alors, La Môme fait pas dans la dentelle. Mais quand je vibre sur des chansons de Piaf, j’aime ça, c’est que ça va pas fort non plus, et que d’entendre Edith, ça peut me faire du bien. A quand un biopic de Joséphine Baker ? Fréhel ? ou Charles Trenet ?

Joël

Je recommande Déjà mort, le premier film du réalisateur Olivier Dahan, un bijou de film noir.

Publié dans C'est tout vu !

Commenter cet article

Gugus 12/03/2007 21:15

A quand un biopic de Joséphine Baker ? Fréhel ? ou Charles Trenet ?Et Damia, t'y a pas pensé à Damia ?

joël 13/03/2007 02:07

Bonjour Gustave, j'ai déjà pensé à elle, mais pas en écrivant ce post. Je suis d'accord avec toi, elle mérite aussi son biopic !