Magical Starsign, bonnet d'âne

Publié le par julien


Ca faisait longtemps que la petite DS de Nintendo n'avait pas eu de RPG à se mettre sous la dent. En attendant que l'illustre épisode Final Fantasy débarque en Europe, voici qu'arrive un Magical Starsign, acclamé par de nombreuses critiques. Qu'a t-il de si magique ? On sent d'emblée un je-ne-sais-quoi de Winx club dans la trame du jeu (un dessin animé un peu cucu pour adolescentes racontant les aventures d'une jeune apprentie sorcière dans une académie de sorciers).

Ici, l'intérêt du jeu vient du fait que chaque élève possède son propre "signe élémentaire" (air, eau terre, feu, etc) et chacun de ses signes sont soumis à une rotation spécifique de planètes élémentaires, elles aussi visibles sur une carte stellaire. Lorsque l'une d'entre elles entre dans sa zone dédiée, le camarade dont le signe dépend de cette planète devient plus fort. Il en va de même pour les ennemis... Bref je pourrais en parler pendant des heures tellement le contenu est riche et l'utilisation du stylet est judicieuse... Mais je n'ai tout simplement pas accroché. La faute à un scénario à la limite du pastiche d'un Secret of Mana, des sprites minuscules, et surtout d'un traitement graphique rappelant les illustrations d'une devanture de salon de coiffure en Afrique.

Rien n'y fait, c'est pas beau. La traduction française ridicule (le roi taupe Gorgonzola) et le design des persos ne donne tout simplement pas envie de se plonger dedans. Je trouve un peu dommage qu'avec un fond si brillant, la forme n'ai pas pu suivre. Je vais retenter encore une dernière fois ce soir. Espèrons cette fois-ci que, pour moi, les planètes seront alignées.

Publié dans Session jeux vidéo

Commenter cet article

Sergio 08/03/2007 09:55

Julien, je veux d'autres articles sur la DS ! VITE.@ bientôt pour de nouvelles aventures.