Bouffons

Publié le par jo

Le Dernier roi d'Ecosse vaut d'être vu pour la performance d'acteur de Forest Whitaker, dans la peau du président ougandais Idi Amin Dada, un homme fou et violent, qui a régné sur son pays de 1971 à 1979 à la faveur d'un coup d'Etat. La mise en scène fonctionne un peu trop à l'esbrouffe, filtres de couleur, montage frénétique et caméra à l'épaule. Quant au personnage du jeune médecin occidental, il perd de sa crédibilité dans la deuxième partie du film, tant son aveuglement le rend confondant de bêtise. En revanche, celui du tyran séduit, amuse, émeut, terrorise. Il fascine, d'où le trouble. Qu'un bouffon sanguinaire endosse les habits du roi, ça fait rire au début, ça ressemble à une blague, et puis ça fait entre 100 000 et 500 000 morts.

Parmi les dictateurs africains scotchés à leur trône, n'oublions pas l'actuel président du Zimbabwe, Robert Mugabe, interdit de voyage sur le sol de l'Union européenne depuis 2002, en raison de ses violations des droits de l'homme. Le Monde, daté du 16 février 2007, rappelle que "le Zimbabwe bat désormais tous les mois un record : celui du plus haut taux d'inflation au monde. Ce mois-ci, une nouvelle étape vient d'être franchie, avec un taux qui frôle les
1 600 %." Cynisme de Mugabe : "Alors que les Zimbabwéens luttent pour manger à leur faim ou envoyer leurs enfants à l'école, le parti de Robert Mugabe vient d'annoncer l'organisation d'une grande collecte pour l'anniversaire du président, qui fêtera la semaine prochaine ses 83 ans."

Publié dans C'est tout vu !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Xiao Long 28/02/2007 21:25

La folie humaine fait peur... personne n'est à l'abri !