Guet-apens

Publié le par joel

Aux alentours de 22 heures, mercredi 31 janvier, à la station de RER Nation, à Paris, une escouade d'agents la RATP en vert kaki. Les agents s'étaient dissimulés à la correspondance avec le métro, entre les tourniquets et un couloir, juste au pied de trois escalators en panne. Un contrôle de titres de transports. Un homme noir, d'une cinquantaine d'années, s'énerve et se plie de mauvaise grâce à leurs injonctions polies et sèches. Depuis plusieurs jours, les escalators ne fonctionnent pas, le métro est situé à un étage beaucoup plus haut, ce qui engendre une montée pénible des marches pour les personnes âgées, chargées de colis, handicapées, etc. Il n'y avait pas d'agents vert kaki, même bras croisés et en rang d'oignon, pour proposer leur aide.

La veille, une vingtaine de sans-papiers sans-papiers ont été arrêtées par la police qui procédait à des contrôles d'identités aux entrées et aux sorties du métro Place de la République à Paris. Des témoins évoquent huit à dix fourgons de police, selon RESF. Coïncidence? Les Restos du coeur procédait à une distribution de repas sur la même place.

Le communiqué de presse de Réseau éducation sans frontières (RESF)

Un article du Parisien daté du 31 janvier sur le sujet (fichier pdf)

Publié dans Faits divers

Commenter cet article

jacobs christophe 04/03/2007 05:35

malheureusement cela ne risque pas de s'amélioreramicalement           Christophe