Pulp

Publié le par joe

Jennifer Morgue, Charles Stross (collection Néo au Cherche-Midi).


Probablement l’une des couvertures de livre les plus hideuses jamais produites, qui classe sans appel Jennifer Morgue sur les rayons de la littérature pulp. Charles Stross reprend le héros (Bob Howard) et les ingrédients (Lovecraft-007-geek) de son précédent Bureau des atrocités, mais loin d’en atteindre les sommets d’originalité et de loufoquerie. La traduction donne l’impression d’avoir entièrement été faite avec un logiciel.

Le blog de Charles Stross minimaliste à souhait.

Publié dans Fan de SF

Commenter cet article