« Le lézard lubrique de Melancholy Cove » de Christopher Moore

Publié le par joe

Tu cherches un truc qui te donne le sourire dans le métro alors que les gueules de tes voisins voudraient te pousser au suicide ? Tu t'es parfois interrogé sur le phénomène d'érection chez les reptiles ? Tu penses que les blagues Carambar sont rédigées par des travailleurs précaires Bac +5 ? Alors Le Lézard lubrique de Melancholy Cove, publié en 1999 par Christopher Moore, est fait pour toi. C'est un livre, un objet avec des pages, ça se tourne dans un seul sens, même si l'histoire n'en a pas. Parce que Le Lézard lubrique de Melancholy Cove, c'est aussi une histoire à dormir debout. Mais c'est tellement absurde qu'en faire le résumé nuirait à sa saveur. En tout cas, ni du polar, ni du fantastique, il émane de ce roman un parfum âcre de vieilles bobines de série Z, de marijuana et de bluesman.
Extrait 1 : " - C'est quoi les mennonites ? demanda Vance.
- C'est des amish avec des mixers."
Extrait 2 : "Les dieux l'avaient doté d'une âme d'artiste mais avaient oublié de lui donner une once de talent. Théo connaissait les affres du manque d'inspiration tout en n'ayant rien d'un créateur."

Publié dans C'est tout lu !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article