« Bioshock » adapté au cinéma par Gore Verbinski... Mouais...

Publié le par joe





















C'est clair qu'un jeu vidéo à la fois best-seller, visuellement puissant et à l'intrigue originale ne pouvait pas laisser longtemps indifférente l'industrie du cinéma hollywoodien. Il se murmurait depuis sa sortie en août 2007 que Bioshock (bande annonce du jeu ici) avait toutes les qualités pour être adapté sur le grand écran. On connaît depuis quelques jours le nom du réalisateur, c'est
Gore Verbinski, selon le journal américain Variety.

De ce type, j'ai vu quelques films : son remake honnête de The Ring, cette bouillie d'images sans queue ni tête qu'est Pirate des Caraïbes 2, ce monument du kitsch qu'est La machine à explorer du temps, adaptation du roman de Wells... Difficile d'être porté par un enthousiasme délirant.

Il aurait vraiment fallu un esthète de la série B, quelqu'un comme Guillermo del Toro, pour retranscrire l'univers bariolé et malsain de Bioshock. Derrière la caméra, il aurait fallu un peintre de l'horreur, on se retrouve avec un chef de chantier gros œuvre. Avec Verbinski, c'est à craindre que la ville sous-marine et rétro-furiste de Rapture, avec ses couleurs criardes, finisse noyée sous une volonté de rendre le film accessible au plus grand nombre. Bioshock brillait par son ambiance glauque, sa violence gore et son flirt avec l'amoralité. J'ai peur qu'Universal, qui détient les droits du film, soit moins sensible aux différentes facettes de ce joyau noir qu'est Bioshock qu'au nombre d'entrées qu'il pourrait susciter en salles. "- Les Petites sœurs, hein, il faudra que le héros ne les tue pas, c'est quand même des enfants. - Le héros, il arrête pas de se piquer. On veut pas montrer un junkie, tu montres qu'il déteste ça, ok ? Manquerait plus qu'il y prenne goût - Le personnage principal, on peut le rendre plus sympa ? - Il y a Will Smith qu'est libre."

Concernant Bioshock, la seule chose dont je me réjouis, c'est de reprendre ma dose de plasmides en recommençant le jeu dès que j'en aurai le temps. Mais surtout, c'est l'idée de jouer à Bioshock 2, dont toutes les Xbox 360 ont noté la date de sortie dans leur calepin : fin 2009.

Mon précédent post sur Bioshock => ici.

Publié dans Session jeux vidéo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

seed 28/05/2008 17:15

a voir comment le réalisateur respectera le jeu en lui même ! mais ce qui est sûr c'"est qu'on vas en prendre plein les yeux coté image de synthèse  

joe 29/05/2008 00:39


Seed, si on n'en prend pas plein les yeux, le film sera raté, c'est sûr, mais à des images de synthèse laides, je préfère un joli décor en toc. C'est moins des effets spéciaux que j'ai envie
de voir que de ressentir une ambiance. Plus de Blade Runner, moins de Pirates des Caraïbes.


seed 23/05/2008 11:46

ahhhh ça c'est de la bonne info ! ca serai le bonheur bioshock en film

joe 24/05/2008 13:05


Salut Seed, je l'attends avec impatience aussi, malgré mes grosses réticences par rapport au réalisateur.


Thom 15/05/2008 22:54

J'aurais rêvé à un Terry Gilliam, plutôt...Enfin bref, c'est sûr que Gore Verbinski...y a guère que son nom qui peut (éventuellement) faire rêver...

joe 16/05/2008 10:34


Terry Gilliam, j'y ai pas pensé. Un réalisateur maudit pour filmer une cité maudite, c'est pas mal.