Du haut de The Pyramids, un barouf vous contemple

Publié le par joe

Lacouverture du premier album de The Pyramids. Le rock, je l'aime parfois comme mon café : court, sans sucre et chaud bouillant. Autant dire que l'album de The Pyramids, je l'ai bu d'un trait, et sans faire la grimace. C'est chez le label anglais Domino, fournisseur officiel d'Arctic Monkeys, Animal Collective et Clinic et bien d'autres, que The Pyramids viennent de commettre ce premier album éponyme. Ils ravivent une certaine flamme punk british, avec dix titres denses et bien dosés, où les guitares font des décalcomanies avec les oreilles, The Pyramids jouent avec leurs tripes. Un des morceaux que je préfère : Piblokoto, bien garage et énervé, un titre du genre à s'essuyer poliment les pieds sur un tapis en fourrure d'alpaga. Et si le premier single Hunch your body, love somebody ne brille pas par son clip Jackass-débile (ci-dessous), il peut susciter le désir de gigoter frénétiquement. Qui a dit "pogoter"?



 

Publié dans Sur écoute

Commenter cet article

G.T. 14/12/2007 13:33

C'est vrai que c'est chouette... et le clip est assez marrant (pas d'une finesse incroyable, c'est certain, mais il y a 2-3 trucs vraiment drôles, comme la poursuite absurde et les promenades à 2...)Une découverte... affaire à suivre !

joe 18/12/2007 16:09

Moi aussi, ça me plait bien ce côté absurde.

Thom 12/12/2007 17:51

Très agréable découverte pour moi.

joe 13/12/2007 16:16

C'est bon, hein :)