Une nouvelle voix de la littérature nigériane : Chimamanda Ngozi Adichie

Publié le par joe

La Nigériane Chimamanda Ngozi Adichie.En juin dernier, une Africaine âgée de 30 ans avait créé la surprise en recevant le prix littéraire britannique Orange, l'un des plus prestigieux, pour son deuxième roman. Il s'agit de l'écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie, avec Half of a Yellow Sun, situé pendant la guerre du Biafra.

Je viens de lire son premier roman L'Hibuscus pourpre, L'histoire se déroule au Nigeria, aux alentours de l'année 1995, alors que ce pays subit une dictature militaire. Une adolescente timide de la classe moyenne, Kambili, vit dans la crainte de son père, un catholique fanatique, qui n'hésite pas à lui infliger des sévices physiques pour la maintenir dans le "droit chemin". Puis, le temps de vacances, elle va être confiée avec son jeune frère à sa famille lointaine, au sein de laquelle, l'adolescente va découvrir la liberté et, comme la fleur qui donne son titre au livre, s'épanouir.

Si le début, qui montre la famille de Kambili brimée par le patriarche, manque de relief, par la suite l'introduction d'un personnage haut en couleurs, la tante Ifeoma, chaleureuse et extravertie, attachée à une Afrique tradititionnelle, permet au roman de gagner en densité.

Dommage pour les défauts : le personnage principal exprime parfois une passivité qui confine à l'indifférence (ennuyeuse pour le lecteur). De plus, le style aurait gagné à davantage de mordant, et des éléments du récit aurait pu être davantage explorés, comme la relation à la limite du flirt, de Kambili avec un prêtre. L'Hibiscus pourpre est d'abord un sage roman d'apprentissage, on est loin du ton satirique souvent adopté par la littérature africaine.

Mais la sincérité de l'écriture l'emporte, ainsi que la description en arrière-fond du Nigeria, miné par la corruption et la pauvreté, où l'exercice du droit d'expression peut mener à la mort.

Publié dans C'est tout lu !

Commenter cet article

nathalie 24/11/2007 14:02

Hello Joe,
voilà une bonne semaine que je n'avais pas été sur ton blog et je découvre plein de nouveaux articles. Super! J'avais entendu parler de l'hibiscus pourpre à sa sortie et j'avais très envie de le lire.
Bises
nat

joe 25/11/2007 00:56

Hello Nat, pourtant je n'ai pas trop le temps d'écrire en ce moment... L'Hibiscus pourpre, pas mal. Je pense lire son roman primé dans quelque temps.