Casey, une rappeuse redoutable qui n'est « pas à vendre »

Publié le par joe



Petit à petit, elle trace son sillon, Casey, grâce à un flow percutant et à une écriture redoutable. Dans Pas à vendre (ci-dessus), elle raconte son expérience désabusée dans le milieu du rap. Y a des oreilles qui ont dû saigner. J'aime également le lucide et concis Chez moi, où la rappeuse du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) décrit la Martinique dont elle est originaire. Extrait des paroles :

"Connais-tu le morne et la ravine / Le béké qui très souvent tient les usines / La macquerelle qui passe son temps chez la voisine / Et le crack et ses déchets de cocaïne
Connais-tu le Mont-Pelé et la savane / Les pêcheurs du Carbet, les poissons de Tartane / Et les touristes aux seins nus à la plage des Salines / Pendant que la crise de la banane s'enracine "

Son album Tragédie d'une trajectoire est déjà sorti il y a un an. Lire à son sujet La
critique de Tetsuo sur lehiphop.com

Publié dans Sur écoute

Commenter cet article