« Halo 3 », tout pour le plaisir du frag

Publié le par joe

La carte Valhalla sur "Halo 3".

Déjà
trois semaines qu'il est sorti, et plusieurs heures de jeu derrière moi.
Halo 3, jeu vidéo développé par Bungie pour la console Xbox360, à défaut de déclencher émotion et suprise, m'a valu d'agréables nuits blanches en mode multijoueurs. Ah ! Pour la joie du frag...

"T'as pas joué aux deux précédents volets, c'est peut-être pour ça que t'accroches pas", chuchote, dans mon casque, Darkbiloul2, un joueur sur la XboXlive. Effectivement, je ne trouve pas le mode campagne (solo) de Halo 3 passionnant. Les graphismes ne sont pas laids certes, mais la texture est moins précise que celle de Gears of Wars (GoW) ou de Lost Planet. Quant aux monstres sanguinaires inhérents aux jeux à l'univers SF, bah... les Akrids de Lost Planet et les Locustes de GoW avaient de la gueule. Alors que les Covenants de Halo 3 demeurent aussi sexys que de la chair à canon. 

Question gameplay, GoW obligeait à appréhender l'espace en permanence, à chercher des recoins, élaborer des stratégies. Sur Halo 3 en mode normal, le bourrinage à découvert dès les premiers niveaux permet de progresser sans trop de difficultés. Et puis l'histoire avec son héros emblématique, le soldat Master Chief, n'a provoqué chez moi qu'un sentiment de déjà-vu. Pas de quoi monter un space opera. J'ai rapidement abandonné le jeu en solo, ne vérifiant pas du coup les critiques sur sa durée de vie, qui serait assez faible (entre 7 et 12 heures).

Tu aimes te battre, mais pas contre des intelligences artificielles ? Tu es un gamer reclus, mais tu aimes la convivialité ? Alors l'atout majeur de Halo 3 ne te laissera pas insensible : un mode multijoueurs très complet, en ligne évidemment. Ou comment passer des heures et des heures à actionner sa gâchette, se retirer dans sa bulle protectrice le temps de regagner des forces, prendre les commandes d'un véhicule pendant qu'un coéquipier mitraille l'adversaire... Différents types de jeux (captures de drapeaux, prises de territoires, poses de bombes, assassinat d'un VIP, etc.) sur
une dizaine de cartes permettent de varier les plaisirs jusqu'à plus soif, le nombre maximum de joueurs par parties étant de 16. Mais le menu du mode multijoueurs aurait gagné en plus de clarté.

Trois semaines après sa sortie, près de 500 000 joueurs jouent simultanément en ligne (c'est un compteur sur l'interface qui le dit). Les ventes de Halo 3, une semaine après sa sortie, ont même généré la manne de 300 millions de dollars (
source Gamekult). C'est Microsoft, l'éditeur du jeu, qui doit être content.

Publié dans Session jeux vidéo

Commenter cet article