Dans ma ménagerie : Animal Collective et Panda Bear

Publié le par joe

"Strawberry Jam" d'Animal Collective et "Person Pitch" de Panda Bear.

Strawberry Jam, dernier album de Animal Collective, un groupe américain bourré de talent, et Person Pitch, projet solo de l'un de ses membres, Noah Lennox, alias Panda Bear. Deux disques passionnants sortis cette année.

Animal Collective Strawberry Jam 

En écoutant pour la première fois Peacebone, la première piste du CD, l'auditeur sera peut-être saisi d'un malaise : ce vrombissement, un rythme électro effréné à donner de la tachycardie, des rugissements, un gargouillis. C'est comment qu'on freine ? A la deuxième écoute, on saisit davantage l'ordonnancement de ce chaos, c'est comme attraper au vol des ballons que vous jettent des garnements. 
Cet album ressemble à l'explosion d'un jeu de mikado, ça pique un peu d'abord, puis on prête davantage attention aux couleurs qui se frottent entre elles : l'un des morceaux ne s'appelle-t-il pas Fireworks (feu d'artifices) ?
Mais Strawberry Jam, ce pourrait être aussi le fruit des amours défendus d'un ménestrel et d'un troll mélomane, des chansons festives pour rites païens : Ainsi Chores, une incantation qui ayant atteint son but s'élève dans une transe, et plus tranquille,  #1, qui ressemble à la complainte rêveuse d'un freak accompagné par un chœur halluciné. 
Bref, un album passionnément de guingois, à l'intérieur duquel se réfugier, dans ces cabanes astucieuses de gamins qui chantent et crient d'enthousiasme.

Panda Bear Person Pitch

Dans la même lignée, Person Pitch, l'album de Panda Bear invite à une rêverie au ras de l'herbe, dans une ambiance délicieusement hippie-folk-feu de camp.
 Sept titres, entre comptines urbaines et mantras,  contre lesquels se réchauffer, comme ce Bros hypnotique de 12 minutes 30 ou la psalmodie ensorcelante de I'm not.

Publié dans Sur écoute

Commenter cet article