De l'art, une faille et des vandales

Publié le par joe

Ça doit être un effet secondaire de la Nuit Blanche, à Paris, samedi dernier : je suis très intrigué par Shibboleth, une installation de l'artiste colombienne Doris Salcedo qui a été révélée aujourd'hui à la Tate Modern, à Londres. Il s'agit d'une crevasse de 167 mètres, censée dénoncer le racisme et les divisions dans notre société selon l'artiste. 

Voici des images de Shibboleth sur les sites du
Guardian et de The Mail on Sunday

En France, dans la nuit de samedi à dimanche dernier, au musée d'Orsay, un groupe de personnes éméchées a mis l'art K.O. en endommageant un tableau de Monnet,
Le Pont d'Argenteuil, d'un coup de poing.

Ce qui est intéressant avec l'œuvre de Doris Salcedo, c'est que l'un des seuls moyens de lui porter atteinte serait de reboucher la crevasse.

Publié dans Pris dans la Toile

Commenter cet article