Elfes, sexe et avatars

Publié le par joe

JustForeplay.jpg
Sur le blog
Wow Insider, consacré au jeu en ligne World of Warcraft, Elizabeth Wachowski raconte en détails comment la guilde américaine Abhorrent Taboo s'est fait dissoudre par Blizzard, l'éditeur du jeu. Pour quelle raison ? La guilde pratique l'erotic roleplay. Autrement dit, ses membres ont décidé de faire vivre à leurs avatars une sexualité plus ou moins débridée. Blizzard les aurait carrément accusés d'incitation à la pédophilie, des enfants comptant parmi les neuf millions d'abonnés à World of Warcraft
Sur le site Daily Gaming News, Lilith, le (la) maître(sse) de guilde des Abhorrent Taboo, se défend dans une interview d'encourager les mômes à la débauche, il affirme que les mineurs ne sont pas admis chez eux, et invoque le droit, entre adultes consentants, de disposer de leurs avatars comme bon leur semble. 
Cette histoire me rappelle lointainement une autre affaire, celle qui a vu l'association Familles de France assigner en justice Linden Research, la société américaine qui édite et héberge Second Life.
 Au motif que des mineurs pouvaient avoir accès à un contenu qu'elle jugeait répréhensible, l'association voulait interdire l'accès de Second Life à tous les joueurs français. Elle a finalement été déboutée de sa demande.

Commenter cet article

damsnation77 26/09/2007 07:13

Si les pixels peuvent même plus faire frotti frotta comme ils veulent, où va-t-on ?