Un appétit pour le gore

Publié le par joe

Clique et regarde "La Nuit des mort-vivants" (1968).

Les zombis affichent une belle santé.
En moins de deux mois, trois films sortis en France avec des mort-vivants affamés : Planète Terreur, 28 semaines plus tard et bientôt Resident Evil Extinction. Le premier (potache) m'a amusé, le deuxième (style cru) laissé indifférent, le troisième, je m'en bats la couenne. Après, on peut gloser sur un message subliminal dans chacune de ces fictions... Ce qui est fascinant, c'est que les zombis peuvent engloutir des tonnes de chair humaine, ils ne sont jamais rassasiés. Mais alors pourquoi laissent-ils toujours des restes ? En tout cas, on n'a pas fini de leur servir de casse-dalle.

Publié dans C'est tout vu !

Commenter cet article

damsnation77 26/09/2007 07:12

"28 semaines plus tard" vu hier, une jolie petite claque même si souvent c'est filmé de façon un peu brouillonne, surtout au début. Londres est vraiment une ville qui va bien pour ce genre de film (voir dans un genre différent "les fils de l'homme").Par contre vu par la même occasion la bande annonce du nouveau Resident Evil : que les SFX sont moches, ça faisait longtemps que j'en avais pas vu de si mal intégrés. De toutes façons je n'ai pas vu les deux premiers...

joe 28/09/2007 00:35

J'avais largement préféré "Les fils de l'homme", un des meilleurs films de SF l'an passé.