Le Boulevard de la mort, Persepolis, Girl Power

Publié le par joe

Ces deux derniers mois, ma consommation de films dans les salles obscures a baissé. La faute au fait que j'habite désormais un peu plus loin de tout cinéma. Mais j'ai aussi l'impression que les "bons films" se sont plutôt faits rares, en cette saison de sequels (Ocean 3, Pirates 3, Shrek 3...) qui me laissent indifférent. Je suis juste allé voir Le Boulevard de la mort dans ma salle de cinéma préférée, le Max Linder. La plus belle salle de Paris. Malgré sa programmation plutôt variée, on dirait qu'elle est désertée. Tant pis. J'adore me poser au premier étage, sur la mezzazine juste à hauteur de l'écran. Parfois j'étends mes jambes en posant mes pieds sur le rebord du balcon, chaussettes à l'air.

Le Boulevard de la mort. Du grand Tarantino en mode minimaliste. J'ai de l'affection pour ce film, dont si vous êtes partis au milieu, je vous conseille de lire le post sur
la fin du film, un site à ne fréquenter que "si vous avez raté les cinq dernières minutes". 100 % garanti plein de spoilers. A ce propos, tu veux que je te dise qui c'est Keyser Sözé ? Le Boulevard de la mort, c'est super bavard, limite chiant, avec des conversations entre pouffes. Et c'est amusant comme un private joke. Et il y a Kurt Russell. Bref, une bonne parodie de navet, dont j'ai réévalué mon appréciation après avoir lu une interview passionnante de Quentin Tarantino dans le numéro de juin des Cahiers du cinéma

Allez,
ne laisse pas tomber les filles. Il y en a une qui pourraît bien te plaire. C'est Marjane Satrapi et son Persepolis vu le week-end dernier. J'avais déjà lu la BD, donc pas trop de surprises du côté du dessin ou de l'histoire. L'animation et la mise en scène, pleines de trouvailles, donnent plaisir à redécouvrir la vie de cette jeune femme dans le régime des mollahs. Heureusement que Satrapi et le coréalisateur Vincent Paronnaud s'en sont tenus au noir et blanc. Les rares passages en couleurs paraissent paradoxalement un peu ternes. 

Sinon, c'est drôle, instructif et émouvant, et le doublage en français particulièrement réussi. J'espère que beaucoup de personnes le verront, parce que ce serait dommage de passer à côté d'un film d'animation hors des sentiers battus, et parce qu'il faut se rendre compte qu'il n'y a pas que des clones d'Ahmadinejad en Iran. Je me demande bien ce que les filles voilées, comme celle que j'ai entraperçue à la séance (UGC Ciné Cité des Halles, 20h45, samedi dernier), peuvent bien penser de ce film.

Joe

Sur le site Silver Screens, des photos du cinéma Max Linder.

Publié dans C'est tout vu !

Commenter cet article

mamadou 03/07/2007 23:10

Salut, zina, En surfant quotidiennement sur ce blog, j'ai trouvé ta réaction exagérée face à une faute de formulation dont l'auteur s'est excusé. Tu l'a dis toi même, c'etait maladroit. Mais quand tu cites Levy-Strauss, et parles de "carré germano-pratin" , je me demande si toi par contre tu ne serais pas originaire de ces beaux-quartiers (mépris, quand tu nous tiens..).Je suis moi même originaire d'une minorité ethnique et des "bamboulas" et "bananier" j'en ai entendu des tonnes de fois au travail. Ne nous sort donc pas un discours régressif tout réchauffé pour les occidentaux. Je cotoie depuis 3 ans une fille qui porte le voile et je la trouve plus ouverte, aimable et moins méprisante que toi. Continue Jo ! Bravo pour ton blog

Zina 03/07/2007 20:54

Ce que je pense n'est pas important. Ce qui l'est c'est que tu postes un message en parlant d'êtres humains comme d'OVNI (objet voilé non identifié). Lis ou relis Levy-Strauss sur l'ehtnocentrisme et tu comprendras ce que l'on peut ressentir comme mépris en lisant un post tel que le tien, écris j'en suis certaine par un occidental pétri de droit de l'homme.Au fait, as-tu déjà parlé avec une "fille voilée" ? As-tu déjà travaillé avec ? Sûr qu'en ne restant que dans le carré germano-pratin qui semble tant te fasciner tu n'as pas dû en voir beaucoup ... Sans rancune :-)

joe 04/07/2007 12:49

http://objection.mrdictionary.net/go.php?n=2045277

Zina 02/07/2007 20:38

Je me demande bien ce que les filles voilées, comme celle que j'ai entraperçue à la séance (UGC Ciné Cité des Halles, 20h45, samedi dernier), peuvent bien penser de ce film.Rien de plus, rien de moins que toi Joe. Elles sont comme toi ces filles voilées comme tu dis maladroitement. Et toi, t'es sûr de ne pas en avoir un de voile devant les yeux ?  ;-)

joe 02/07/2007 21:22

Hello Zine, ravi de lire qu'elles (toi?) n'en pensent pas plus ni moins. Mais j'aurais bien aimé connaître ton opinion. As-tu vu le film ? Es-tu musulmane ? Je reconnais que le raccourci "filles voilées" pour dire "filles qui portent le voile" est pas terrible, mais je voulais pas être blessant. En revanche, je ne pense pas qu'elles me ressemblent, la religion et moi, ça fait vraiment deux. Et devant mes yeux, juste des lunettes, parfois ;-)

Dahlia 02/07/2007 14:32

Je vois donc que si nous n'avons pas encore exactement les memes lectures, nous avons vus excatement les memes films au cinéma dernièrement huhu. (dommage qu'on puisse pas aussi mettre des smileys dans tes commentaires)

joe 02/07/2007 16:20

Salut Dahlia, c'est vrai qu'il n'y a pas de smiley dans les "coms" d'over-blog.com.:-(