"Kama Sutra meets Industrial Robotics"

Publié le par joe

 

 

De la sexualité des machines. De tous les clips réalisés pour Björk, c'est incontestablement celui que je préfère. Le vidéaste Chris Cunningham a traduit en images de manière très euh...  personnelle la mélancolie de la chanson All is full of love.  Dans une interview à Dazed and Confused, reprise sur son site, il raconte : "Quand j'ai entendu le morceau pour la première fois, j'ai noté les mots : sexuel, lait, porcelaine blanche, chirurgie." Ah ouais... C'est donc ça... En résumé, comme Chris Cunningham le dit si bien, c'est un peu "Kama Sutra meets Industrial Robotics" ce à quoi on assiste.

A la fois émouvant et troublant, la sensualité de ces deux robots aux visages de la chanteuse... Leurs mains qui se cherchent, se caressent et s'étreignent... Quand je regarde ce clip, il m'évoque immanquablement les deux
Ghost in the Shell, de Mamoru Oshii, dont les fabuleux génériques commencent avec la naissance d'un cyborg féminin. Je pense aussi à toute la série des "robots" de l'écrivain Isaac Asimov, qui avait édicté les trois lois de la robotique

En conclusion, ce commentaire de scottheartist sur youtube :
"Bjork is so creative, and that android kissed better than my ex."


JOe

A ne pas manquer :
Ghost in The Shell : l'introduction :
la vidéo.
Ghost in the Shell 2 : Innocence : la naissance de l'androïde ;
la vidéo.

Publié dans Sur écoute

Commenter cet article

Shinta 11/06/2007 11:05

Video troublante. En effet, un air de Ghost in the Shell indéniable, mais l'athmosphère me rappelle plus celle de Blade Runner (film mythique s'il en est). Je dis bien l'athmosphère, car esthétiquement, pas du tout, les robots eux-mêmes rappellent indéniablement ceux du film I-robot...la sensualité en plus.Comme à son habiude, Bjork ne peut laisser indifférent. On aime, on n'aime pas, peu importe, elle nous balance un truc, et ce n'est son morceau de musique qui vient à nous, mais l'auditeur/visionneur qui doit aller au video clip.

joe 12/06/2007 12:24

Bonjour ShintaBlade Runner fait aussi partie de mon Top 10 des films de SF.I-Robot. Effectivement la ressemblance des droïdes de ce film (que je n'ai pas vu) est flagrante.Björk. Je fais des tentatives régulières pour apprécier son dernier album, Volta... C'est clair qu'il n'est pas facile d'accès. Mais je n'ai pas encore renoncé.