Un séjour de dix jours à Shanghai et à Pékin ?

Publié le par joe

chine.jpg
Finalement, je pars en Chine cet été.  Je me suis levé ce lundi matin avec la conviction qu'il fallait que je me procure les billets d'avion, aujourd'hui ou jamais. Branle-bas de combat dans ma caboche. J'arpente les forums du guide du Routard de long en large pour glaner des informations pratique sur ce pays, notamment sur les deux villes qui m'intéressent davantage : Pékin et Shanghai. Je voudrais les relier avec mon moyen de transport préféré, de la même manière que j'avais parcouru la distance, l'an passé, entre Prague et Budapest : en train.

Un ami me conseille de me rendre à l'agence Voyageurs du Monde, rue Sainte-Anne, à Paris. Un grand espace très clair, calme et décoré avec un goût tiers-mondiste bobo. A l'entrée, l'hôtesse m'indique l'étage supérieur pour l'Asie. Je monte les escaliers. Sur un open-space, plusieurs bureaux occupés chacun par un employé de l'agence, au-dessus desquels une enseigne indique une destination. J'ai l'impression que je vais m'adresser à un tribunal. En ce lundi matin de Pentecôte, hormis les employés, il n'y a personne. Quelques regards se lèvent vers moi. Pas un "bonjour"

Je parcoure les pancartes, je repère celui où il y a écrit "Chine", une personne de type asiatique est au téléphone,  je feuillette la brochure "Voyageurs en Chine". Un catalogue pour "voyages en individuel, voyages en individuel, séjours". Puis, je m'adresse au type qui s'occupe de la Chine. "Quelques renseignements s'il vous plaît". Il ne me propose pas de m'asseoir, je me cale quand même dans l'un des deux sièges face à lui. "Un séjour de dix jours à Shanghai et à Pékin?" Il me dit que c'est de l'ordre de 1700-1800 €. Ça me paraît cher. Mais il ne me demande rien, même pas mes dates de départ et d'arrivée. "Vous pourriez pas me faire un devis ? - Vous l'avez !" Je me lève, je m'en vais, j'y retournerai jamais. 

Je me rabats sur l'agence Nouvelles Frontières, avenue de l'Opéra. Le cadre sobre, voire minimaliste-cheap, tranche avec celui de l'agence Voyageurs du monde. Mais l'accueil est sympathique. Trois femmes. L'une répond au téléphone au sujet de la Chine ("Une destination très demandée cette année!"), l'autre se fait engueuler par une cliente pas commode, et la troisième, disponible, répond à mes questions avec un grand sourire, mi-sincère mi-commercial. Elle me trouve des billets d'avion à prix raisonnable, j'hésite quand même, je fais cent pas dans la rue le temps de passer un coup de fil, je retourne à l'agence. Elle est déjà partie prendre sa pause-déjeuner.

En rentrant chez moi, je vais sur Opodo.fr et je trouve... ce que je cherchais : Paris-Shanghai, Pékin-Paris (moins cher que Paris-Pékin, Shanghai-Paris, curieusement) sur Air China. Entre les deux, il y a un train à prendre. Je chercherai plus tard. Priorités : le visa et la réservation des hôtels.
 
Joe

Publié dans Dix jours en Chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Syracuse 06/06/2007 19:47

Rien qu'à l'idée de ce voyage vous avez attrapé la grippe aviaire ? Depuis fin mai vous ne postez plus !

joe 07/06/2007 01:13

Bonjour Syracuse, à l'heure où je vous réponds, un nouveau post vient de tomber. Je fus moins touché par la grippe aviaire que dans un état proche de l'Ohio. Merci de vous soucier de ma santé :)